Le réseau Horti’Doc s’est réuni à la SNHF

1ères Rencontres du réseau professionnel

Réunis dans l’amphithéâtre de la SNHF (Société Nationale d’Horticulture de France) à Paris, le jeudi 16 juin 2022, les partenaires d’Horti’doc, ASTREDHOR, l’Institut Agro Rennes-Angers, INRAE, Plante & Cité, et la SNHF ont accueilli les participants à ces 1ères Rencontres du réseau. Trente-cinq professionnelles et professionnels de l’information-documentation se sont retrouvés pour échanger et partager leurs expériences, sources d’information, outils et bonnes pratiques métier dans les domaines de l’horticulture ornementale, du paysage et plus largement du végétal.
Ces documentalistes et bibliothécaires sont venus de Paris, Montélimar, Evreux, Dijon, Limoges, Angers, Metz, Versailles ou encore de Suisse. Des représentants d’autres réseaux documentaires (Renadoc*, le réseau documentaire partenarial Eau & biodiversité et European botanical and horticultural libraries group étaient également présents pour renforcer les liens.

La matinée était organisée autour du portail documentaire Horti’doc et son contenu, puis l’après-midi orientée sur l’évolution des métiers et en particulier le numérique et la science ouverte avec des interventions de l’Association des professionnels de l’information et de la documentation et du Muséum national d’Histoire naturelle.

Programme de la journée : Hortidoc_Rencontres_PROG_2022

Horti’Doc ?

Le réseau Horti’doc, créé en 2003, valorise l’information et la documentation en horticulture ornementale et paysage, auprès des professionnels de la filière : ingénieurs, enseignants et étudiants, chercheurs, gestionnaires des espaces verts et du paysage, producteurs, professionnels de l’information et de la documentation… Il est animé par cinq documentalistes et bibliothécaires des structures partenaires. Le portail www.hortidoc.net, ouvert à tous, centralise des outils et ressources documentaires. On y trouve les sources utiles pour trouver un organisme professionnel ou une formation, les newsletters et titres de presse spécialisés, des bases de données bibliographiques, des fonds patrimoniaux, des ressources économiques, des outils pour rédiger une bibliographie ou faire sa veille. Une collecte de thèses est également réalisée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × cinq =