Thomas et le Voyageur

C’est en 1997 que Gilles Clément fait paraître Thomas et le Voyageur. Roman ? Gilles Clément ? En effet l’ingénieur horticole, le paysagiste, le titulaire de la chaire de création artistique au Collège de France s’est bien essayé au roman.

Celui-ci s’inscrit dans le prolongement des  Contributions à l’étude du jardin planétaire, parues en 1995. Cette étude définissait le concept de « jardin planétaire ». Gilles Clément envisage la Terre comme un espace clos dans lequel les espèces naturelles évoluent et montre le rôle de l’Homme – le jardinier- pour maintenir l’équilibre de ce jardin.

Thomas et le Voyageur, dont le sous-titre est Esquisse du jardin planétaire, s’articule autour de ces deux personnages. Le premier, Thomas, est un peintre qui observe le monde depuis Saint Sauveur de Givre en Mai, dans la maison de son oncle entomologiste. Son projet, assisté par ses étudiants, est de «  dessiner le monde ». Le second, le Voyageur, est celui qui parcourt alors la planète pour donner vie à ce dessein :

« Vous êtes à l’origine, celui qui voit le monde. Je suis à la tâche, celui qui le représente. » (pp. 212-213)

 

Le Voyageur explore alors toutes les dimensions du paysage : Horizon, Herbe, Érosion sont quelques-uns des titres autour desquels s’organise le roman. Et peu à peu ses observations s’enrichissent grâce aux expériences des hommes  que le Voyageur rencontre : au Chili, il écoute Juan de Dios, sage héritier d’un savoir ancestral venu des Incas, en Nouvelle-Zélande, Bryan, militant de Greenpeace qui rêve, lui,  de «  dessiner l’ombre »…

« Ensemble nous ferons quelques pas dans le jardin, le grand jardin. Sans limite. Celui que j’aime et qui m’habite, je vous montrerais : il couvre toute la terre et s’insinue jusque dans le cœur des hommes. » (p. 191)

Thomas et le Voyageur est un roman plein d’émotions et de réflexions sur le sort de cette planète que nous n’admirons ni ne respectons autant qu’il le faudrait.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *