L’elfe de la rose

Portrait de Hans Christian AndersenL’elfe de la rose est un petit recueil de contes savoureux écrits par Hans Christian Andersen. Ils sont extraits des Œuvres I de la Bibliothèque de la Pléiade.

Hans Christian Andersen est né le 2 avril 1805 dans une famille pauvre Odense. Il part rapidement à Copenhague pour tenter sa chance, d’abord comme chanteur et danseur, mais c’est l’écriture qui va lui sourire. Bénéficiant d’une bourse, il pourra poursuivre des études, qu’il terminera en 1829. Au cours des ces voyages en Europe, il trouvera des amitiés avec les personnes de Victor Hugo, Heinrich Heine, pour ne citer qu’eux.

Il publie ses premiers recueils de contes en 1835, parmi lesquels La petite sirène, La princesse au petits pois. Ces contes rencontrent un vif succès, aussi publie t-il un troisième recueil en 1837 pour lequel il supprime la mention « racontés aux enfants ». On lui doit cent-soixante huit contes.

Le recueil dont est choisi l’extrait met à l’honneur le jardin, les fleurs. Comme le souligne l’éditeur sur la 4° de couverture, « derrière l’aimable façade du conte de fées se dissimule souvent une satire mordante de la société et de ses travers ».

Image : [Recueil. Portraits de Hans Christian Andersen, écrivain danois (XIXe s.)] Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, N-2 (ANDERSEN, Hans Christian). gallica.bnf.fr

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *